• 11fév

    Free mais pas forcément clean

    closeCet article a été publié il y a 1 an 11 mois 16 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

    On vous aura prévenu chers amis, vous auriez dû attendre avant de vous jeter dans la gueule du loup. Et oui Free c’est bien parce que ça contraint les concurrents à baisser les prix ou à faire des gestes commerciaux. Mais Free n’évite pas les problèmes de bases et vous nouveaux abonnés essuyez les plâtres (merci à vous). Petit tours de problèmes que peuvent rencontrer ou rencontre certains Freenautes.

    Commençons par la base un site internet qui permet d’avoir réponse à ces questions ou même tout simplement activer une nouvelle carte SIM. C’est la mésaventure qui est arrivée à @cliboub, après avoir reçu sa première SIM Free il l’a perdu, bon d’accord ça n’arrive pas tout les jours, mais cela arrive alors on en reçoit une nouvelle et puis on l’active sauf qu’avec Free c’est impossible à en croire l’article de Greg :

    « Free sait vous renvoyer une SIM si la vôtre fait défaut, mais il n’existe actuellement pas de moyen de la réactiver. »

    Alors, avant de se lancer dans l’aventure ou si vous jouez déjà chez Free je vous conseille fortement de faire attention à votre SIM.

    Continuons donc avec ces merveilleuses cartes SIM puisque l’on y est. Et cette fois-ci c’est Macbidouille qui fournit l’information. Free passe déjà à une nouvelle version de carte SIM embarquant la norme UICC (Universal Integrated Circuit Card) qui a une capacité mémoire plus élevée (capable d’enregistrer 250 numéros) et est compatible avec la norme NFC. Le soucis c’est qu’elle ne fonctionne pas sur certains terminaux comme l’iPhone 4S ou des téléphones plus standards. Selon Macbidouille voici le conseil de Free à ces nouveaux abonnés :

    « Free conseille à ceux qui rencontrent ce problème d’attendre que la portabilité du numéro soit faite avant de demander l’envoi d’une nouvelle (en fait ancienne) SIM, de quoi encore rallonger la période pendant laquelle ils seront injoignables. »

    Source: Macbidouille

    Enfin, le clou du spectacle effarant de Free réside dans un article d’Europe 1, publié hier. On y retrouve un listing des différents problèmes, plus ou moins gênant, auxquels sont confrontés les clients de Free Mobile. Ainsi les premiers à souscrire n’étaient pas forcément les premiers à recevoir leur carte SIM et certains l’ont reçu plusieurs jours après ceux qui avaient (réussi?) commandé quelques jours après le lancement.

    Il apparait que les batteries des mobiles tiennent moins bien chez ceux avec un mobile chez Free que ceux avec un mobile chez un autre opérateur. Simple légende urbaine ou vérité dérangeante ? À en croire les messages sur ce forum, cela s’avère vrai. Mais pourquoi donc ? Sachez que comme Free vient d’arriver, l’opérateur n’a pas encore eu le temps d’avoir ses propres antennes relais, alors Free a passé des contrats avec Orange afin d’utiliser ses antennes. Le téléphone recherche (et c’est bien logique) la meilleure antenne possible entre celles de Free et celles d’Orange. Si le téléphone le fait une fois de temps en temps c’est bien, à l’inverse s’il passe son temps à le faire cela consomme énormément de batterie… vous devinerez la suite.

    Quand on envoie du courrier c’est bien, avec l’adresse complète c’est encore mieux. Free semble justement avoir des problèmes avec l’envoi des courriers et oublie parfois un code de porte ou un étage (ce qui n’est pas trop grave) mais quand on oublie le nom et le prénom du destinataire c’est un peu plus gênant.

    Enfin, les erreurs de facturation et l’accès au détail de celle-ci semble poser problème et les factures s’envolent alors que pourtant Free avait fait du prix des forfaits et de la facturation hors forfait son cheval de bataille lors de la conférence de lancement présidé par Xavier Niel. Le SAV quant à lui n’est pas en reste comme en témoigne cet article sur Freezone.

    La conclusion de tout ça, c’est que vous auriez peut-être du attendre quelques jours afin de voir les résultats des « early adopters ». Moi ça me fait sourire, j’ai vu pas mal de personnes sur Facebook ou Twitter être plus ou moins correct avec leur ancien opérateur et aujourd’hui gueuler contre Free parce qu’il y a divers problèmes. Alors, certes je paie mon forfait 40 euros mais, au moins tout fonctionne.

    [EDIT] : @Velvetshadow ajoute quelques point histoires de compléter cet article :

    J’apporterais une petite réponse à son troisième point concernant le succès rencontré par Free lors de son lancement. Ils auraient pu s’en douter vu l’effet de teasing qui a été mis en place et l’effervescence quelques jours avant la keynote. Prévoir plus que pas assez aurait été judicieux.


    Partagez cet article
    Restez connecté
0 comments
Sort: Newest | Oldest